La véritable histoire de John Morillion


3L EDITIONS est fier de vous présenter l'artiste John Morillion, l'artiste qui a assigné son label 3L EDITIONS aux prud'hommes pour un salaire impayé de 500 euros.
Pour cela, John Morillion a demandé 70 000 euros de dommages et intérêts.

3L EDITIONS, c'est nous : deux frères qui ont cru dans le talent de John Morillion. Nous avons travaillé sans jamais nous verser le moindre salaire pendant 4 ans. Notre seule rémunération : être éditeur des chansons de John Morillion.

Mais au bout de 4 ans de travail, alors qu'un album est distribué nationalement , qu'un clip a été produit et diffusé, que des radios nationales passent les chansons de l'artiste, que l'artiste participe au printemps de Bourges, que des articles et interviews ont été donnés, l'artiste considère que ça ne va pas assez vite et décide de quitter son label en rompant au passage l'exclusivité du contrat.

Que se passe-t-il normalement dans ce cas-là ? L'artiste, engagé avec un label, qui veut retrouver sa liberté, doit fournir une compensation financière au label qui a investi sur lui.

« Quand on veut tuer son chien, on l'accuse d'avoir la rage » dit le proverbe.
C'est ce que va faire John Morillion en assignant 3L EDITIONS aux prud'hommes.
En détruisant financièrement le label qui a cru en lui, John Morillion veut retrouver sa liberté et la totalité de ses droits.

Voilà la vérité. Il fallait que les futurs professionnels qui voudront peut-être travailler avec lui, sachent qui il est réellement.

Nous ne sommes pas Universal.
Nous sommes juste un label indépendant qui a misé du temps et de l'argent sur un artiste qui nous a trahi.
En ce qui nous concerne, nous avons la conscience tranquille.

Bientôt de nouveaux titres inédits de John Morillion à télécharger... stay tuned !

3L EDITIONS